La Fabuleuse Routine

Publié: 16/11/2017 dans Uncategorized

En cette période de fêtes, du côté de chez Kwal aussi, on s’apprête à enchanter la fin d’année en réalisant un rêve d’enfant : jouer sur la scène du Grand Théâtre, Place du ralliement à Angers.
Ce sera samedi soir 9 décembre, à 20h30.
On vous y présentera notre petit dernier : « La Fabuleuse Routine », spectacle conté au théâtre. Fidèle à l’esprit des précédentes chroniques, « La Fabuleuse routine » aborde, entre humour et poésie, en tendresse et en fantaisie, des histoires contées du Grand Quotidien.

Affiche_La fabuleuse routine_final_V3_RVB

Tarifs : 10€ (-25 ans, étudiant, demandeur d’emploi) / 15€
Réservation :
* billetterie du Grand théâtre, place du Ralliement, Angers (mardi à samedi de 12h00 à 18h30) ou au 02 41 24 16 40/42
* billetterie Le Quai, Cale de la Savatte, Angers (du mardi au vendredi de 13h à 19h et le samedi de 15h à 18h) ou au 02 41 22 20 20
Le lien vers l’événement Facebook

Et puis l’année à venir s’annonce d’ores et déjà riche en événements : Entre cinémaquis au Mali, et tournée de l’album « Les liens » avec les Instituts français au Vietnam (Hanoï, Can Tho et Ho Chi Minh) et en Indonésie (Medan, Jakarta, Yogyakarta).

Bonne fin d’année à tous,

Vincent Loiseau (Kwal)

Publicités

Pour clôturer notre petite série de chansons live en images, voilà un morceau qui nous tient tout particulièrement à coeur, notre final de concert en scène.
Il inaugure aussi les thèmes du spectacle au théâtre « La fabuleuse routine, et autres chroniques intérieures » qu’on présentera sur les planches à partir de la fin d’année.
Un bel été à vous !

 

Et voilà « Le temps qu’il me reste », deuxième épisode de notre série de vidéos live.
Rendez-vous la semaine prochaine pour la troisième et dernière chanson.
Bonne journée à toutes et à tous !

Vieux pères – Live 2017

Publié: 26/06/2017 dans Uncategorized

On n’avait jamais eu d’images de Kwal en live.
Ben, ça y est. On a enfin réussi à attraper en vidéo un moment magique sur scène.
On partage ça avec vous en trois épisodes. Trois semaines, trois chansons.
Bel été à tous !

 

kwal

Wouah, pff l’aut, eh, fastoche.
C’est un seul et même univers, qui s’exprime de différentes façons, en spectacles, albums et livres.

Il y a une trilogie de SPECTACLES au théâtre (Chroniques de là où j’habite, Chroniques des bouts du monde, Chroniques intérieures en préparation pour 2017).
Des spectacles contés, avec des morceaux de slam dedans. Les Chroniques intérieures sont en préparation pour 2017, une « psychanalyse » amusante et profonde en direct live.

Il y a les ALBUMS MUSICAUX, celui qui vient de sortir, avec l’Art de se dire dedans, c’est le 5ème. Au menu, beaucoup d’invités.
Il y en a eu déjà 4 en France, et plusieurs chansons en bambara et en arabe classique.

Jusqu’ici ça va ? Tout le monde suit ? Même ceux du fond ?
Ok, je poursuis.

Il y a aussi des LIVRES. Deux albums pour enfants déjà sortis, mais bientôt un livre, des « contes naïfs », et puis « les Chroniques des bouts du monde », comme celles postées sur Facebook, enrichies, illustrées, avec des inédites.

Et puis des collaborations avec d’autres artistes, des co-écritures avec Annabelle Sergent. Un conte musical écrit et interprété pour et avec l’Orchestre national des Pays de la Loire.

Et puis peut-être du TRAPEZE et du VELO SANS LES MAINS, on sait pas, tout ce qui représente un défi et une occasion de se réinventer me plaît.

Voilà. Ah oui, j’oubliais. Si tu prends le projet il y a quelques années, c’est quand même bien moins en colère maintenant. Non que la révolte ne soit plus là, mais son expression est beaucoup plus douce, et ça me va bien. Je ne te cache pas (même si on ne sait jamais de quoi demain est fait), qu’il y a peu de chances que ça reparte en death métal.
Que voulez-vous ? C’est l’âge, ma bonne dame, on s’assagit.

Kwal, rêveriste depuis 2002.

L’album « Les liens »

Publié: 07/12/2016 dans Uncategorized

Maintenant que je le tiens dans mes mains,
qu’il est fait, je peux le dire :
Quel boulot.
Si j’attrapais l’abruti qui a dit,
jusque dans cet album même,
qu’avec l’âge, on prend de l’assurance,
je lui ferais sa fête.
Faire un album quand c’est le cinquième,
c’est batailler à chaque étape contre l’assaut des doutes et des questions,
que l’exercice de l’enregistrement studio a tendance à cristalliser chez moi,
notamment au moment de trouver l’émotion,
qui se libère tout naturellement sur scène.

N’empêche,
on vous a concocté ça au mieux,
avec tout plein de beaux invités,
la magie des violons d’Héloïse,
le mixage aux petits oignons de Nicolas Houssin.

Pour nous,
il est maintenant l’heure de préparer de beaux bonus,
en son et en images,
et de savourer :
le disque est là, dans mes mains,
et je peux te dire que je débouche le champagne dans ma tête.
ça fait du bien, d’aller au bout des choses…

Surtout, surtout, ne pas oublier :
le fêter
(il faut toujours des prétextes à fêter),
le donner aux gens que j’aime,
dédicacer les exemplaires.
Ouais… ça, c’est bien.
Les liens.

Album dispo ici dès maintenant,
sur nos concerts,
à Exit Music For A Drink (Angers),
et sûrement dans d’autres lieux, on vous dira.

acheter-directement-paypal

kwal-les-liens

On n’avait jamais fait de clip pour la chanson « Là où j’habite ». Mais les jeunes du Espace Ados CentreHorizon de Cholet viennent de s’en charger, aidés par le regard expert de Joris Favraud – FilmMaker. Sur plusieurs jours, ils ont écrit, réalisé et monté des images qu’ils m’ont montré avant-hier, et j’ai été absolument bluffé.
Voici le clip de « Là où j’habite », à travers leur regard.
Un immense bravo et merci à eux pour cette très belle vidéo.